Eternam accélère son développement hôtelier sur les segments économique et moyen de gamme


Poursuivant sa stratégie d’expansion murs et fonds dans le secteur hôtelier, Eternam a piloté l’acquisition de trois établissements sous franchise Accor et Louvre Hôtels auprès d’123 IM.

Ces opérations ont été réalisées en co-investissement avec le groupe Atypio, par ailleurs gestionnaire de ces trois établissements.

Le FPCI hôtelier Alcyon a réalisé l’acquisition de deux hôtels exploités sous l’enseigne Campanile. Ces deux actifs, situés en banlieue sud de Lille et à Montesson (78), regroupent plus de 130 chambres sur le segment 3* et sont idéalement situés au cœur de destinations à dominante affaires.

Eternam a par ailleurs accompagné la reprise de l’hôtel Mercure Tours Sud pour le compte d’un club-deal d’investisseurs privés. Cet établissement 4* de 76 chambres au cœur des châteaux de la Loire bénéficie d’un mix clientèle équilibré grâce à ses 1 000 m² d’espaces séminaire et son spa avec piscine. La baisse de la fréquentation liée à la crise sanitaire permettra d’accélérer le programme d’investissement et de mener à bien une rénovation des chambres et de l’espace bien-être.


Ces trois actifs représentent pour Eternam l’opportunité de se positionner sur un portefeuille hôtelier ayant témoigné de sa résilience tout au long de l’année 2020. Ils illustrent la bonne résistance des établissements éco et midscale régionaux dans le contexte de recul global de la fréquentation hôtelière, et leur capacité de rebond rapide en dehors des périodes de confinement

« Nous sommes heureux de ce partenariat renouvelé avec les équipes d’Atypio, indique Emmanuel Béraud-Sudreau, directeur adjoint d’Eternam.

Ces acquisitions illustrent par ailleurs les convictions fortes de nos équipes sur les gammes économique et moyen de gamme en province et notre confiance renouvelée dans la reprise globale du marché hôtelier à moyen terme.

Cette opération confirme bien la stratégie initiale du FPCI Alcyon dans un marché marqué par le recul des financements bancaires : disponibilité des fonds propres, réactivité dans une cession de gré à gré et saisie des opportunités dans un contexte de crise.

Après notre participation au projet du Brach Madrid et un premier pied dans l’hôtellerie de luxe, ces deux nouvelles acquisitions répondent parfaitement à la stratégie de diversification d’Alcyon aux côtés d’opérateurs renommés. Malgré des gammes et localisations très diverses, Evok comme Atypio s’imposent comme des experts de leur marché et des co-investisseurs de confiance. »